BootlegsFR

Bootlegs, Mashups et Bastard Pop

Nous sommes tous des pir@tes

| 0 Commentaires

Lancé mercredi dernier (oui je sais je suis de plus en plus à la bourre ces temps-ci), l’appel du Nouvel Obsevateur ‘P2P, nous sommes tous des pir@tes’ a déjà réunit 19.000 signatures.

Plutôt que de me perdre en tentant de faire un résumé, voici l’appel en question :

« A l’heure où des dizaines d’internautes vont bientôt passer en jugement pour avoir téléchargé des fichiers musicaux sur des logiciels P2P, nous dénonçons cette politique répressive et disproportionnée, dont sont victimes quelques boucs émissaires. Comme huit millions de français, au moins, nous avons, nous aussi téléchargé un jour de la musique en ligne et sommes donc des délinquants en puissance. Nous demandons l’arrêt de ces poursuites absurdes. Nous proposons l’ouverture d’un large débat public, impliquant le gouvernement, tous les acteurs de l’industrie musicale, tous les artistes, afin de parvenir à une meilleure défense du droit d’auteur, mais aussi les consommateurs afin de trouver ensemble des réponses équitables et surtout adaptées à leur époque. »

Evidemment, chacun a son avis sur la question, que vous soyez utilisateur du peer2peer ou non, que vous copiez régulièrement des cd ou que vous gaspilliez votre salaire en vinyls comme je le fais, à partir du moment ou vous téléchargez de la musique sur ce site vous devriez vous sentir concerné.
En effet, malgré la tolérance juridique vraisemblablement dûe à la faible ampleur du phénomène, les oeuvres utilisées pour la confection de vos bootlegs préférés sont des oeuvres protégées dont les droits n’ont pas été acquis.
A ma connaissance, il n’y a pas encore eu de poursuites sérieuses dans le milieu du bootleg mais certaines maisons de disques ont déjà demandé à des artistes de supprimer des morceaux de leurs sites web.

Si vous vous sentez concerné, n’hésitez pas à signer cet appel et à donner votre avis en commentant ce post :